[MAJ2] [CES 2017] Nokia : son grand retour avec le Nokia 6 sous Android Nougat

-
-
-
[MAJ2] [CES 2017] Nokia : son grand retour avec le Nokia 6 sous Android Nougat

MAJ2 du 11/01/2017 : Plusieurs nouvelles indications concernant le Nokia 6 :

  1. Premièrement, si vous vous demandez pourquoi le Nokia 6 est limité (actuellement) à la Chine, la réponse de HMD Global a toute sa logique. "Vous devez bien commencer quelque part et introduire un nouveau modèle dans un seul pays représente moins de risque" a expliqué un analyste de IHS Technology, Ian Fogg. La Chine étant un très gros marché, il s'agit certainement de la meilleure zone de test à ce jour... d'ici à que l'on profite d'une version internationale...
  2. Et justement, une variante, codée TA-1003, serait apparue au niveau des certifications Bluetooth. D'aucuns pensent qu'il s'agirait de la version internationale du Nokia 6 !
  3. Enfin, un nouveau coloris est apparu du Nokia 6 avec une robe argentée (cela via le site de la TENAA).

Nokia-6-Argent-TENAA-640x524


MAJ1 du 09/01/2017 : Quelques images d'une prise en main de certains confrères :

Nokia-6-hands-on-images-7

Nokia-6-hands-on-images-3

Nokia-6-hands-on-images-9

Nokia-6-hands-on-images-6

Nokia-6-hands-on-images-1

Nokia-6-hands-on-images-2


Nokia, par le biais de HMD Global, l'avait promis pour 2017, voici le premier smartphone du constructeur depuis bien longtemps. Le Nokia 6 est plutôt joli, bénéficie même de quelques caractéristiques premium mais se focalise avant tout sur les petites bourses. Après conversion, il ne devrait pas dépasser les 250€. Si la nouvelle entité (Nokia/HMD Global) semble actuellement orientée sur un déploiement local - la Chine, donc -, je doute que nous ne puissions en profiter un jour. En outre, plusieurs autres références seront annoncées dans très peu de temps.

Le retour de Nokia était particulièrement attendu au niveau du mobile. Le nom du constructeur avait rapidement été évincé dès son acquisition par Microsoft en 2013 qui n'avait finalement conservé que le style visuel des Lumia en remplaçant le nom du Finlandais par sa propre marque. Et sous Android, nous n'avons connu que les rares et anecdotiques Nokia X qui ont, pour preuve, finalement été abandonnés. Pour rappel, en mai 2016, on assiste à un fort rapprochement avec HMD Global et FIH Mobile. Finalement, pas de Nokia P1 ou D1C, mais un Nokia 6 qui s'installe dans la confortable et sans prise de risque (moins que pour les hauts de gamme, forcément) segment de l'entrée de gamme, voire du milieu de gamme. Alors, la première chose marquante sera le décalage entre l'allure premium du téléphone - il est conçu dans un bloc d’aluminium plutôt sympa - et sa configuration assez modeste. C'est-à-dire ? Le Nokia 6 propose un écran de 5,5 pouces en Full HD (1920 x 1080 pixels) avec un Qualcomm Snapdragon 430 (+ Adreno 505) associé à 4 GB de RAM. Pour le stockage, l'appareil proposera 64 Go, ni plus, ni moins. Et aucune mention n'est faite sur une éventuelle extension par microSD. Niveau photo, le capteur dorsal atteint 16 Mégapixels, et est doté d'un autofocus à détection de phase, on assure une ouverture optique f/2.0. L'avant proposerait 8 Mégapixels.

Nokia-6-Android-1000x455

Malgré son positionnement, Nokia/HMD Global propose un support du système Dolby Atmos avec un son en 6 dB. Et la batterie ferait (ça ne serait encore qu'une rumeur pour ce point) 3000 mAh. Comme je le disais, le device tournera nativement sous Android 7.0 Nougat, ce qui semble assez logique (et rassurant). Pour le moment, seule la Chine semble concernée par ce Nokia 6, mais vu la réputation de la marque, ça serait étonnant/idiot de ne pas en faire profiter le monde entier. Le prix serait de 1699 CNY, soit environ, après conversion, 230€. Ce qui pourra paraître cher quand on voit la concurrence féroce en Chine et la configuration... Enfin, si le Nokia 6 représente le premier pas de ce retour très attendu, HMD Global devrait dévoiler jusqu'à six ou sept autres terminaux dans les prochaines semaines, on pense forcément au Mobile World Congress. De nouvelles rumeurs se bousculent depuis peu et évoquent un Nokia E1 (mais je doute que l'on retrouve publiquement cette nomenclature au final...), promis sous la barre des 200 euros. Pour ce prix, il faudra se contenter d'un Snapdragon 425, de 2 GB de RAM ou de 16 Go de stockage. Bon, inutile de s'embourber dans d'autres conjectures, les annonces arriveront bien vites désormais.

Source : hmdglobal.com , nokiapoweruser.com , nokiapoweruser.com , europe.newsweek.com , tenaa.com.cn

Les articles Mon Android sur votre fil d'actualités Facebook

Laisser un commentaire...